Message de rentrée 2015

« Chemin faisant, ayant appelé à lui la foule avec ses disciples, Jésus demanda : « Pour vous, qui suis-je ? » » (Cf. Mc 8,28ss). Je m’appuie sur ces paroles de l’Evangile (dimanche 13 septembre)
pour nous inviter, amis paroissiens, à grandir ensemble dans la foi cette année encore.
1) « Chemin faisant ». Nous sommes en marche : chacun et la communauté paroissiale toute entière. Nous sommes en chemin, et Jésus nous rejoint sur la route, là où nous en sommes. Nous
« pèlerinons » vers le Royaume de Dieu. Cette année, avec l’Equipe d’Animation de la Paroisse, nous lançons la proposition de différents parcours pour grandir dans la foi et la soif du Christ.
Conjointement à la proposition d’ouvrir le livre des Actes des Apôtres, nous proposerons le « parcours Essentiel » aux personnes qui veulent faire des premiers pas dans la foi, ainsi qu’un
« itinéraire catéchétique » pour des adultes qui veulent approfondir leur vie chrétienne et devenir davantage des disciples missionnaires. Par ailleurs, nous nous interrogerons sur notre
témoignage chrétien dans ce monde, et donc sur ce qui pourrait « alourdir » la marche de notre paroisse, ralentir son élan missionnaire. Notre évêque nous demande d’opérer des discernements pour que l’annonce de l’évangile continue d’être notre priorité et donc que cette annonce ne soit pas entravée par des lourdeurs structurelles, des habitudes sclérosantes. Nous y travaillerons ensemble.

2) « Ayant appelé à lui la foule avec ses disciples… ». On ne peut pas envisager la route de notre vie chrétienne sans la vie fraternelle. Encore moins si nous avons des ambitions missionnaires. En EAP, et après avoir relu la semaine de visite pastorale de notre évêque au mois de mai, nous souhaitons relayer l’appel de monseigneur James à réveiller entre nous le sens communautaire. Dans sa lettre Pastorale (Nov 2014) il invitait « tous les baptisés » à rejoindre « une équipe fraternelle de foi ». Certains d’entre nous font partie d’une équipe de ceci ou de cela, dans ou en dehors de la paroisse. Mais l’évêque nous demande de nous interroger, qui que nous soyons : s’agit-il bien d’« équipes fraternelles de foi » ?

Il en expose 4 caractéristiques :

  1. ses membres prient ensemble,
  2. lisent la Parole de Dieu et se laissent guider par elle,
  3. se soutiennent entre eux,
  4. ont le souci missionnaire des autres…

Que chacun s’interroge à partir de ces 4 critères. Avec l’EAP, nous ambitionnons de travailler en particulier sur la vocation des « Communautés locales ». Enfin, nous convoquerons une Assemblée Paroissiale, l’après-midi du samedi 30 janvier prochain. Nous avons un besoin urgent de renforcer le tissu fraternel de nos paroisses !

3) « Pour vous, qui suis-je ? » La question n’a rien perdu de son actualité. Des hommes et des femmes osent encore aujourd’hui, « chemin faisant », la réponse de Pierre (« tu es le Christ »). Et certains au péril de leur vie ! Je pense ici à nos frères chrétiens d’orient. Et nous : que répondons-nous ? De notre attachement toujours plus grand au Christ ressuscité dépend la fécondité de notre témoignage. Si les chrétiens ici sont tièdes, c’est le monde entier qui meurt de froid ! Renforçons notre désir de nous laisser réchauffer au Christ. Les lieux proposés plus haut, l’eucharistie par dessus tout, sont des moyens importants pour cela. Je souhaite notamment que nous nous interrogions encore sur les horaires et les lieux des messes (dominicales et en semaine), la visite des personnes seules, la rencontre avec ceux qui continuent de demander les sacrements du baptême ou du mariage, la présence auprès des plus démunis. Nous devons dépasser le compréhensible
intérêt personnel pour être davantage encore une « Eglise en sortie », soucieuse des brebis qui ne connaissent pas encore le Christ et qui secrètement le cherchent.

P. Rémy CROCHU