« Là où je suis, vous serez vous aussi »

Jésus, en cette fin d’année liturgique, nous invite à nous tourner vers « la maison de (son) Père » où, nous dit-il, il est parti « nous préparer une place » (Jean 14, 1). Le monde contemporain vit à mille lieues de cette conception des choses, tant il se pense à partir de lui-même et sans Dieu. « Conception » : le mot est de circonstance s’agissant de regarder notre existence comme s’il s’agissait d’un fœtus se préparant à l’accouchement…

Le Fœtus : « C’est fou ce que je me sens bien ici. Si cela pouvait durer… »

Une Voix : « Si tu savais ! Sortir d’ici n’est pas mourir mais plutôt naître ! »

Le Fœtus : « Ah oui ? Tu peux le prouver, toi ? Du reste, ici, j’ai tout ce dont je peux avoir besoin : à manger et à boire, et avoir tout le temps pour me reposer. Et puis, ici, je sais que je peux vivre alors que si je devais un jour sortir, je n’ai pas la moindre idée de ce que je deviendrais. »

La Voix : « J’ai une bonne nouvelle pour toi ! Tu sais, les voix que tu entends vaguement et que tu ressens profondément… ce sont ton père et ta mère ! Evidemment, tu ne peux pas trop comprendre pour l’instant — tu n’es encore qu’un fœtus ! — mais bientôt tu verras ! »

Le Fœtus (dubitatif) : «  Moi, ce que je vois, c’est la paroi qui m’entoure et que je peux toucher. Il n’y a rien au-delà. »

La Voix : « Cette paroi n’est pas le tout : toi, tu es dans l’Utérus qui te porte. Et quand tu sortiras, le cordon ombilical qui te relie à ta mère ne te servira plus à rien. Tu auras besoin d’autre chose : de nourriture et d’oxygène, et plus encore d’amis, des frères à aimer. »

Le Fœtus : « Bla, bla, bla ! Moi, c’est maintenant que je vis et je n’ai pas besoin de m’inquiéter de ce qui m’arrivera ensuite. »

La Voix : « Crois-le si tu veux, mais tes parents t’attendent, là, « dehors », tout heureux de t’accueillir ! »

Le Fœtus (excédé) : « Mes parents ??? Mais qu’est-ce que tu me chantes ? Va-t’en et laisse-moi me profiter du temps qui me reste au lieu de me déranger avec des choses qui n’existent pas ! »

(La Voix se tait… terriblement triste.)

Faites maintenant l’exercice : remplacez les mots : Le Fœtus -> l’homme, vous ; la Voix -> l’Esprit-Saint ; la mère -> l’Eglise ; les « parents » -> Dieu ; le Cordon ombilical -> la prière ; « dehors » -> le Royaume de Dieu…

Père Rémy Crochu
5 novembre 2013