Je veux me confesser

N’aie pas peur laisse toi réconcilier par le Seigneur !

La confession est source de réconciliation avec Dieu, avec l’Eglise et aussi avec soi-même. Il procure ainsi la paix et la joie, par une participation particulière au mystère pascal du Christ : mort au péché et vie nouvelle avec le Christ. Certes, Dieu y pardonne les péchés, mais il y fait plus que cela : il change le cœur, il restaure la liberté chrétienne, il rétablit l’amitié avec lui, il renouvelle l’amour filial ; il donne à nouveau de partager sa gloire.

Où se confesser ?

Un prêtre se tient à votre disposition tous les samedis de 17h à 18h dans l’église de Vallet.
Lors de la JOURNEE DU PARDON qui aura lieu à Mouzillon le 25 mars 2017

Comment se confesser ?

Je vais à la rencontre d’un prêtre, je peux me présenter brièvement.

Avec lui, je fais le signe de croix. Je peux demander : « Bénissez-moi, mon père, parce que j’ai péché ».

J’exprime ensuite les péchés que j’ai reconnus

Le prêtre dialogue ensuite avec moi. Il peut me donner des conseils pour commencer une vie nouvelle ou grandir dans la vie chrétienne.

 Il m’invite ensuite à exprimer ma demande de pardon par une des prières suivantes

Acte de contrition :« Mon Dieu, j’ai un très grand regret de t’avoir offensé, parce que tu es infiniment bon et que le péché te blesse. Je prends la ferme résolution, avec le secours de ta grâce, de ne plus t’offenser et de faire pénitence. »
ou bien :« Mon Dieu, j’ai péché contre toi et contre mes frères, mais près de toi se trouve le pardon. Accueille le regret de mes fautes et donne-moi de vivre selon ton amour. »

 Le prêtre me donne le pardon du Seigneur

Quand il dit « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit », je trace sur moi le signe de la croix et je réponds : « Amen »

 Je ne me suis pas confessé depuis longtemps et j’ai un peu peur

N’ayez pas peur, le Christ vous attend les bras ouverts ! Et le sacrement vous permettra de repartir avec enthousiasme. Qu’il est beau de retrouver l’amitié de Dieu ! Quelle joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit !
Si vous ne savez pas ou plus très bien vous confesser, ce n’est pas grave : il suffit de demander tout simplement au prêtre de vous aider. Lui a l’habitude et il vous accompagnera tout doucement pour que vous fassiez une bonne confession. Si vous avez peur ou êtes inquiet, dites-le-lui aussi !