1ère Communion – Vallet, 19 mai 2014.

« Vive la mariée ! ». Nous semblez étonnés ?… Je ne comprends pas ! Vous ne voyez pas que nous célébrons ce matin un mariage ? Pourtant, nous avons des indices très clairs sous les yeux : ne portez-vous pas la robe de mariée ? Vos familles ne se sont-elles pas déplacées, et en nombre ?

Evidemment, j’entends déjà certain se dire que, si on peut avoir une petite idée de la mariée — la mariée c’est chacun de vous —, le marié semble avoir loupé le rendez-vous…

Mais, n’avons-nous pas entendu l’évangile et la promesse de Jésus ? « Je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la fin des temps » ! Ce sont les tout derniers mots de Jésus sur la terre. C’est une promesse de mariage, semblable à celle que prononcent un homme et une femme qui s’unissent l’un avec l’autre : « Je me donne à toi pour t’aimer tous les jours de ma vie ».

Cette promesse, Jésus la refait avec nous, aujourd’hui. Il la fait spécialement avec chacun de vous qui allez communier pour la première fois : Je te promets de n’être absent à aucun de tes jours et de veiller sur toi amoureusement, comme le ferait des mariés l’un sur l’autre, une maman sur son enfant.

Mes amis, Dieu n’est jamais loin. Peut-être est-ce nous qui sommes loin de lui, tant nous nous laissons accaparer par tout un tas de choses où nous ne lui donnons pas de place : notre travail ou nos loisirs, nos amitiés ou notre famille. Et même dans notre cœur. Mais, aujourd’hui, c’est précisément notre cœur que Jésus veut remplir. « Voici que je me tiens à la porte de ton cœur et que je frappe : si tu entends ma voix et si tu m’ouvres la porte, j’entrerai chez toi et je prendrai mon repas avec toi, et toi avec moi » (Cf. Ap 3, 20).

Dans quelques instants, comme le font chaque chrétien qui vient à la messe, vous recevrez en vous celui que vous vous êtes préparés à recevoir depuis des mois : Jésus. On appelle cela la « communion » et ce mot signifie « mariage » ! Désormais, Jésus vient poser ses bagages chez vous, dormir chez vous, manger chez vous, parler avec vous, vivre avec vous. Jésus : « colocataire » de votre cœur !

Cette situation change tout ! Jamais plus vous ne pourrez vous dire : « je suis tout seul ». Et, si cela vous arrivait, ceux qui sont ici pourraient vous rappeler votre communion : Seul ? Non ! Car Jésus t’a fait la promesse d’être « avec toi tous les jours, jusqu’à la fin de ta vie » !

Cette situation change tout de mon regard sur les autres, même ceux qui disent qu’ils sont seuls : il n’y a pas une personne en qui Jésus n’ai envie ce venir habiter en lui disant : « Je t’aime, et jamais je ne t’abandonnerai, pas même un jour ». Cela, allez le dire à vos parents. Et vous, les parents, redites-le souvent à votre enfant ! Vous serez alors les témoins de l’amour de Jésus en eux !

Père Rémy Crochu